Compte-rendu de la réunion de la rédaction de la revue, 30 juin 2011

dimanche 10 juillet 2011
popularité : 4%

La réunion a été commune au CE de la collection et au Comité de rédaction de la revue Savoir/Agir

Relevé des thèmes discutés et des décisions prises

Présents : Claude Poliak, Gérard Mauger, Cédric Lomba, Manuel Schotté, Laurent Willemez, Louis Weber, Frédéric Lebaron, Annie Collovald

Une tentative de faire participer Alain Oriot par Skype échoue malheureusement.

A. La situation de la revue :

Les derniers mails échangés avec Alain Oriot clarifient un peu la situation financière. Elle est difficile (comme pour les éditions du Croquant dans leur ensemble). Mais, pour l’instant, il n’est pas envisagé de mettre en cause la parution.

Cela suppose cependant que de gros efforts soient faits pour la diffusion, notamment les abonnements et la vente au numéro (qui sont les formes financièrement les plus avantageuses pour l’éditeur).

Dans la suite des économies déjà réalisées (sur la correction, par exemple), les pistes suivantes sont retenues :

* passer à l’impression électronique, moins coûteuse (les effets sur la qualité de l’impression sont très faibles, sauf éventuellement pour les photos. Mais comme il n’y en a pas dans la revue...)

* revoir le chiffre du tirage : si on fixe un objectif de 300 pour la diffusion (soit +50%), un tirage de 600 serait certainement suffisant (on peut penser en effet que la durée de vie d’un numéro de revue est inférieure à celle d’un livre, ce qui limite les ventes après parution et par conséquent le besoin de stocks).

* baisser le prix de vente : si on passe à 12 euros par numéro, il suffirait d’augmenter la diffusion payante de 25%, ce qui donne un objectif considéré comme raisonnable. Dans ce cas, l’abonnement pourrait être facturé 40 euros. (Si on passait à 10 euros, l’augmentation des ventes devrait être de 50%, ce qui est plus difficile...). Pour des raisons liées à l’information des libraires, le changement ne pourra intervenir que pour le numéro 18 (décembre 2011).

Rappel : rédiger un projet pour la Mairie de Paris en vue d’obtenir un financement. Gérard Mauger s’en occupe.

Les numéros à venir  : Numéro 17 : sortie septembre 2011. Tout est dans les tuyaux. Solliciter Jose Luis Moreno-Castagna pour un article sur les mouvements en Espagne (et, à défaut, Stathis Kouvelakis, qu’il faudra solliciter aussi pour le dossier sur l’Europe). Dossiers pour la suite :

Décembre 2011 : Autour de l’Europe : crise de l’euro, les politiques d’austérité, les mouvements sociaux. Louis Weber rédige 5 lignes pour préciser le thème, en liaison avec Hélène Michel.

Mars 2012 : Politiques en matière de couple, de sexualité, vie privée, (y compris sous l’angle de la politique de la petite enfance) avec l’objectif de repolitiser ces questions. Voir éventuellement, pour contribuer au pilotage du dossier avec Michel Bozon, Pierre Lascoumes. Frédéric Lebaron est chargé de préciser le projet.

Juin 2012 : Réfléchir à un numéro sur le travail/la souffrance sociale, sous différents nouveaux angles. Laurent Willemez

Dans un avenir plus lointain : consacrer un dossier à l’environnement, sujet peu traité jusqu’ici par la revue. Dans l’intervalle, penser à publier des articles sur ce sujet (notamment dans le dossier sur l’Europe).

Il y a des difficultés pour obtenir des articles « Politiques d’ailleurs » et « Europe ». Piste à explorer : Romain Huet.

Des questions qui demeurent :

* traiter de la consommation, des cultures populaires, des goûts, etc. penser aux « grands entretiens » : Christian Topalov. Pour la suite, penser aux initiatives innovantes dans le domaine de la culture ou de l’éducation populaire (Robin Renucci en Corse, Robert Guédiguian et sa conception du cinéma, Gérard Mordillat et la culture populaire). Autres possibilités : Charles Suaud (sur les transformations religieuses notamment), etc.

La diffusion :

Plusieurs propositions sont faites :

Les bibliothèques universitaires (mais il y a des difficultés objectives : manque de moyens, quasi-obligation de supprimer un abonnement pour en faire un nouveau, etc.)

Mettre des extraits en ligne sur les numéros parus (il existe des sites spécialisés)

Publier un article pour chaque numéro qui paraît

Ouvrir des blogs sur le site

Faire une opération d’une certaine envergure à l’occasion de la baisse du prix

B. Sur les livres 

 :

Les « caissières » : c’est sur les rails, sortie Fête de l’Huma.

Rien de neuf sur L’hôpital en réanimation (relancer F. Pierru). Pourtant, la fiche existe avec annonce de la pârution le 4 novembre 2011.

Textes rassemblés par Louis Pinto : assez peu de retours pour l’instant (4 sur une quinzaine). Sortie prévue en janvier 2012 (ce qui suppose que les textes soient finalisés fin novembre 2011). Proposition alternative s’il n’y avait pas assez de textes : publier ceux qui existent dans un numéro spécial de la revue.

Dirkx sur la Belgique : repoussé à novembre, sortie février. Livre sur les politiques scolaires : en principe pour septembre (Sylvie Aebischer).

Autres projets possibles : les sans-papiers (Anne Bory et Asplan), avec une approche plus synthétique que leur dernier livre, qui est davantage centré sur les luttes.

Sur la médecine du travail (Cédric Lomba suit).

Sur le lobbying au Parlement européen (voir avec Hélène Michel).

Sur la politique pénale et le libéralisme (voir avec Keith Dixon)

Sur le syndicalisme dans les multinationales en restructuration (pays de l’Est, Angleterre) (Sophie X., voir avec Cédric Lomba)

Sur la sociologie de la comptabilité et la LOLF (Corine Eyraud, voir avec Frédéric Lebaron)

En conclusion, 3 manuscrits prévus pour l’année prochaine : Louis Pinto, Sylvie Aebischer, Dirks sur la Belgique.

 ! ! Penser déjà aux projets pour le mois de septembre 2012.

Autre proposition : ouvrir une nouvelle collection avec des textes plus courts, écrits pour la collection et non pas à partir de textes existants, plus volumineux. Gérard Mauger a rédigé un texte :

Savoir / Agir (bis)

Cette nouvelle collection « Savoir / Agir (bis) » se distingue de l’autre :

* par son format : inférieur ou égal à 128 pages,

* par son prix : inférieur à 10 euros,

* par les thématiques abordées : d’intérêt général, c’est-à-dire aussi par la recherche d’une audience très large : plus de 3000 exemplaires,

* donc par la recherche de formes appropriées : « questions/réponses », « trois points de vue sur », « un article développé et simplifié » (c’est-à-dire l’inverse d’une thèse réduite), « un entretien », « un dialogue », etc.

Elle sera lancée dès qu’une demi-douzaine de propositions auront été acceptées par le comité éditorial.

Penser à refaire le catalogue (électronique) des publications : il est souvent demandé par les acheteurs. Celui de Raisons d’agir peut donner des idées. On a besoin d’un catalogue (électronique) par collections.

Penser aussi aux « amis de Facebook » : à faire systématiquement pour chaque parution (Pour Alain : ce qui suppose que les vignettes des Unes et les éventuels textes de présentation soient mis à disposition très rapidement).


Commentaires  forum ferme

Logo de Giovanni Falcetta
vendredi 25 avril 2014 à 15h04 - par  Giovanni Falcetta

Bonjour,

est - ce qu’il est possible s’inscrire à Votre lettre d’information ?. Merci

prof. Giovanni Falcetta. Crema (CR) - Italie

Logo de bourgeon
lundi 2 janvier 2012 à 14h55 - par  bourgeon

Bonjour et désolé de recourir à ce stratagème pour vous contacter. mais comment peut-on adhérer à votre association ?
par avance, merci

Navigation

Articles de la rubrique